Accueil Non classé Dans les bois

Dans les bois

0
0
20

Mickey part faire un petit jogging dans le bois près de chez lui. Débardeur qui met en valeur ses épaules. Petit short très échancré sur les côtés qui met bien en évidence son petit cul rebondi et le paquet de bonne taille par devant. Il est un peu tard, il le sait mais il aime cette ambiance un peu inquiétante. Il croise quelques hommes qui courent comme lui et qui le regardent avec insistance, mais il suit son chemin. Il force un peu l’allure et s’essouffle, s’arrête contre un arbre dont le feuillage assombrit le lieu. Il s’agenouille pour relacer son sneaker quand une main gantée de cuir saisit sa nuque et le force à s’aplatir.

Une botte de cuir écrasé son dos et l’immobilise. Très vite, il sent un collier autour de son cou, puis ses deux poignets sont coincés dans une paire de menottes dont il sent le froid de l’acier. Il entend alors le souffle des lanières d’un martinet qui tournoient autour de sa tête, mais un bandeau de cuir l’empêche e voir ce qui se passe. Il se tortille à la fois de peur et de désir, montrant son cul bien moulé sous le short lycra. Le fouet s’abat sur son dos, plusieurs fois. Puis l’inconnu qui le martyrise lui demande de compter les coups, un par un, sans se tromper, en changeant de rythme pour le perturber dans son comptage. L’homme le redresse, le colle contre lui et Mickey s’abandonne dans le contact du cuir contre ses cuisses, son dos, ses bras. Quelques tours de cordes le rendent prisonniers du tronc d’arbre, et les pas du Maître s’éloignent…..

Mais le Maître n’est pas très loin. Il observe les hommes qui tournent autour de l’arbre, qui s’approchent du batard abandonné, qui osent toucher ses fesses, ses cuisses, jusqu’à ce que le Maître leur fasse comprendre qu’ils doivent déguerpir. Un mec plus sexy que les autres a droit à un signe approbateur du Maître. Le mec s’approche du batard, lui presse les couilles jusqu’à le faire gémir puis lui descend son petit short et écarte les deux fesses pour lécher le petit trou rose du batard immobilisé. Ce spectacle fait bander le Maître qui se caresse doucement l’entrejambe, faisant apparaître une bosse sous le cuir. Le mec crache de gros mollards dans le fion du batard qui ne peut rien faire.

Puis, sur un signe de tête, il se rapproche du Maître qui sort sa queue bien raide pour l’offrir au mec. Aux soumis de plaisir du Maître, aux sons de sucage et de léchage qu’il entend, il comprend que son Maitre se fait pomper mais pas par lui. Et le batard enrage de ne pas être celui qui rend hommage à la queue du Maître. Mais ce n’est qu’un batard, qui attendra son tour s’il est bien obéissant et s’il plie ses vêtements le soir comme il lui a été ordonné.

Mickey se sent abandonné, attaché au tronc d’arbre, dans son short lycra moulant et échancré. Mais il entend des pas, le bruit de bottes qui se rapprochent. Le Maitre entoure Mickey de ses bras et le presse contre l’arbre. Contraste entre le rugueux de l’écorce et la douceur du cuir qui l’écrase. Il sent deux mains gantées de cuir qui s’insinuent sous le débardeur et qui commencent à caresser tout doucement ses deux tétons qui se durcissent immédiatement. Puis la pression des doigts du Maitre se fait de plus en plus insistante sur les tétons, qui sont malaxés avec force.

Les gémissements Mickey n’attendrissent pas le Maitre qui pince de plus en plus fort. Alternance de pincements qui font hurler Mickey de douleur et de caresses gantées qui lui arrachent des larmes par cette douceur soudaine. Mickey remue du cul qui vient s’encastrer contre une bite bien dure qui voudrait bien sortir du pantalon de cuir. Pour récompenser Mickey de sa bravoure face au travail intense de ses tétons, le Maitre défait lentement les cordes qui l’attachaient à l’arbre.

Il retourne Mickey, lui crache à la figure puis l’embrasse avant de le forcer de se mettre à genoux. Mickey doit lécher la bosse de l’entrejambe du pantalon de cuir qui lui écrase le visage. Le Maitre fait sauter les pressions une à une et sa bite sort brusquement. Il la pousse alors dans la bouche de Mickey qui, a un genoux et les poignets entravés, ne peut que la sucer gloutonnement, en levant un regard plein d’humilité vers son Maitre. Soudain, le Maitre retire sa queue et un jet de sperme chaud et odorant explose à la gueule de Mickey. Une goutte descend le long de ses lèvres, et il la pourlèche avec vénération.

Le Maître

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par mickeyetsonmaitre
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sous l’emprise de son Maître – un début surprenant

Son Maître l’avait bien prévenu: « Depuis les temps que l’on ne s&r…