Accueil Non classé Sous l’emprise de son Maître – un début surprenant

Sous l’emprise de son Maître – un début surprenant

0
0
19

Son Maître l’avait bien prévenu: « Depuis les temps que l’on ne s’est pas vu, il va falloir que tu sois à la hauteur de ton rôle, parce que je ne compte pas te ménager ». Mickey se sentait donc tout émoustillé ce vendredi soir, à la veille de ces deux journées chaudes qui l’attendaient.  Il s’était préparé comme son Maître lui avait ordonné: rasé le cul, les couilles et la bite, et tondu le pubis: il était prêt pour les séances BDSM. Fidèle à son attitude carrée, son Maître lui avait donné un rendez-vous à un endroit précis dans Paris et à une heure très précise: 11h30 le samedi matin, face au numéro 11 de la rue du Chat qui pêche. Mickey savait bien que cette adresse n’était qu’un prétexte pour se rendre ailleurs et il aimait ça, savoir qu’il y avait de l’inconnu dans les rendez-vous que lui donnait son Maître.

Arrivé quelques minutes avant l’heure prévue, il attendait gentiment, avec son sac au dos rempli du matériel nécessaire, face au numéro 11. Le temps s’écoulait et son Maître n’arrivait pas. Il était un peu surpris et presque agacé et cette excitation le rendait un peu nerveux. Une voiture s’arrêta brusquement devant lui, son maître conduisait. il baissa la vitre et lui dit: « Monte à l’arrière, dépêche ! ». Mickey ouvrit donc la porte arrière sans  broncher, grimpa et ferma la porte san rien dire: il se trouva à côté d’un garçon costaud, la quarantaine, grand, lunettes de soleil, barbu, cheveux courts qui ne le regarda même pas. N’osant pas lui adresser la parole, ni rien dire à son Maître qui ne semblait pas vouloir discuter, il la ferma et attendit. La voiture parcourut un trajet assez long et entra au fond d’une petite rue, dans un garage. Les choses sérieuses allaient donc commencer ? En toute cas, le cœur de Mickey battait la chamade, une ambiance lourde s’était installée dans la voiture.

A sa grande surprise, son Maître lui dit de descendre, avec un grand sourire et le mec costaud sortit de l’autre côté et semblait attendre. Planté là, avec son sac en bandoulière, Mickey ne savait quoi faire, partagé entre détente et inquiétude. Son Maître s’approcha de lui et le plaqua contre la voiture. Mickey savait qu’il devait se laisser faire, pas même faire semblant de résister, cela aurait beaucoup déplu à celui qu’il connaissait bien, à celui qu’il vénérait pour sa capacité à le dominer et prendre le dessus sur lui. Avec assurance, Il passa un bandeau sur ses yeux, lui prit les poignets,  l’attacha avec des menottes et l’emmena. Mickey savait qu’à partir de maintenant, il ne pouvait plus rien  faire, plus rien décider, il devait se laisser aller et faire confiance à son Maître: tous ses sens se mettaient en mouvement, une sensation de bien-être parcourait son corps, il lâchait prise mentalement et s’offrait définitivement à Lui.

10 minutes après, entièrement nu, Mickey était debout, menotté les mains dans le dos, le bandeau sur les yeux, jambes légèrement écartées. Il écoutait et ne devinait rien: pas beaucoup de bruits, quelques chuchotements, sans doute entre son Maître et le mec costaud, pensait-il. Il faisait assez chaud et Mickey aimait ne pas avoir froid; cela le bloquait et le déconcentrait. Son Maître dit alors: « Vas-y ». Il ne s’adressait pas à lui, c’était évident, mais au garçon costaud.

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par mickeyetsonmaitre
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sous l’emprise de son Maître – second épisode: Au-delà

Mickey eut immédiatement la sensation que quelque chose de fort lui arrivait. Les mains vi…