Accueil Non classé Sous l’emprise de son Maître – second épisode: Au-delà

Sous l’emprise de son Maître – second épisode: Au-delà

0
0
5

Mickey eut immédiatement la sensation que quelque chose de fort lui arrivait. Les mains viriles, du garçon costaud sans doute, sont venues lui agripper le cou et le masser quelques instants. Puis il sentit qu’on lui passait un collier, mais pas un collier en cuir comme il en avait l’avait l’habitude, un gros collier en acier lourd et très large. Ce poids le renvoya soudain à son statut de bâtard car il vit des images de ce collier porté par des mecs très soumis et entravés. Il n’eut pas le temps de trop réfléchir car une chaîne, également en acier a priori, passa dans l’un des anneaux pour descendre le long de son dos nu et se rattacher aux menottes de ses mains, toujours derrière. Cette chaîne était froide et il eut un frémissement. A ce moment-là, son Maître dit: « A genoux bâtard ! » et Mickey s’exécuta. Derrière lui, sans doute la même personne, lui installa des entraves en cuir aux chevilles et passa la chaîne en acier. Dans la tête de Mickey, les sensations devenaient de plus en plus fortes. Il allait vivre une expérience puissante, sous le contrôle de son Maître en qui il avait une confiance absolue; et cela le rendait dingue: le plaisir était énorme, il se mit à bander de plus en plus et pensa bien que son Maître  s’en était aperçu. Le mec derrière lui continuait à manipuler les chaînes et comme il tirait dessus, Mickey bascula sur le côté, les chevilles rejoignant les poignets. Il se sentait complètement entravé.

C’est à ce moment-là qu’il commença vraiment à réaliser que c’était nouveau pour lui. Car en quelques instants, Mickey se trouva hors sol, comme suspendu. Il devait donc y avoir une poulie car il se sentit monter de plus en plus, la tête à l’horizontal. Il resta comme ça, plus rien ne bougea autour de lui. Le silence s’installa; c’était sans doute fait exprès pour lui faire un peu peur. Il savait que son Maître était à la manœuvre. Puis (enfin ?) il sentit une main passer sur sa tête et deux doigts lui ouvrirent la bouche. Il s’exécuta, l’ouvrit pleinement et attendit. Ah, ce ne fût pas long, non; la bite de son Maître vint d’un seul coup lui taper au fond de la gorge: quelle surprise, et si fort !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par mickeyetsonmaitre
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sensations extrêmes 1

Mon Maître a exigé que je me désape entièrement. Lui reste habillé en cuir: bottes, pantal…